L'opportunité de l'Inde
En 2017, l'Inde est devenue le 5e pays du monde pour les dépenses de défense, avec des dépenses de 52,5 milliards de dollars, selon le rapport " Military Balance 2018 " de l'Institut international d'études stratégiques (IISS). Selon l'Institut international de recherche pour la paix de Stockholm, l'Inde possède les troisièmes forces armées les plus importantes au monde et est le plus grand importateur de matériel militaire au monde depuis cinq ans. Le pays consacre environ 40% % de son budget total de défense à l'achat dematériel, et 60% % de ses besoins de défense sont couverts par des importations.

Selon l'analyse de l'IISS de la nouvelle doctrine des forces armées interarmées indienne publiée l'année dernière, la "trio émergent" de capacités spatiales, cybernétiques et d'opérations spéciales complétant les capacités terrestres, maritimes et aériennes classiques, permettra à l'Inde de poursuivre la modernisation de ses forces stratégiques, notamment de ses systèmes de livraison.
À propos de la politique de compensation

Avec de tels horizons et une telle portée, et une obligation de compensation minimale de 30 % pour l'obtention de contrats importants pour les fournisseurs étrangers, de telles obligations joueront un rôle impératif dans l'essor de l'industrie indienne de la défense dans les années à venir.

Les dernières lignes directrices de la politique de compensation introduites par le ministère de la Défense au début de 2018, offrent plus de flexibilité et de possibilités aux OEM étrangers pour remplir leurs obligations de compensation en Inde.

Voici quelques-unes des principales caractéristiques des dernières révisions :

  • L'achat direct ou l'exécution directe de commandes à l'exportation de produits éligibles fabriqués par des entreprises indiennes ou de services fournis par des entreprises indiennes ont été inclus dans le champ d'application du règlement.
  • Les investissements directs étrangers dans des coentreprises avec des entreprises indiennes peuvent être utilisés pour exécuter des obligations de compensation.
  • Les investissements en "nature" en termes de l'échange (TOT) dans les entreprises indiennes pour la fabrication de produits éligibles sont désormais inclus. Les termes de l'échange devraient être fournis sans frais de licence et il ne devrait y avoir aucune restriction à la production, à la vente ou à l'exportation sur le marché intérieur.
Make-in-India - Faire de l'Inde une nouvelle destination pour la fabrication et l'exportation de matériel de défense

Le gouvernement indien se concentre sur la fabrication locale d'équipements et de technologies de défense essentiels en Inde, car il vise à réduire son budget de défense de 50 % d'ici dix ans grâce à la fabrication locale. Ce besoin s'est traduit par l'introduction du programme " Make in India ", diverses réformes de la politique d'approvisionnement, ainsi que des amendements à la politique de compensation pour mettre l'accent et promouvoir la fabrication locale et le transfert de technologie et de compétences.

Le ministère de la Défense s'est fixé pour objectif de réaliser 5 milliards de dollars d'exportations dans le secteur de la défense d'ici 2025.
Une série d'initiatives et de réformes ont été introduites et lancées en Inde pour faire de ce pays une nouvelle destination pour la fabrication et l'exportation de matériel de défense.

Fabrication locale en Inde - Principales caractéristiques des politiques
  • Les achats importants dans le domaine de la défense sont classés dans les catégories suivantes: Acheter IDDM (IndigenouslyDesignedDeveloped&Manufactured) &Buy-MakeIndian. Cela impliquera la formation de nouveaux partenariats d'entreprises indiennes avec des équipementiers étrangers.
  • Annonce de 2 corridors industriels de défense dans le nord et le sud de l'Inde, l'un au Tamil Nadu et l'autre en UttarPradesh respectivement.
  • Les terrains et les infrastructures sont subventionnés par le gouvernement pour l'industrie de la défense.
  • Incitations fiscales et baisse des taxes ont été décidées par le gouvernement pour de tels projets.
  • Le plafond des investissements directs étrangers dans le secteur de la défense a été porté à 49%, voire plus dans des cas particuliers.
mku
Exportations de matériel de défense de l'Inde - Principales caractéristiques des politiques
  • L'Inde est devenue membre de l'Arrangement de Wassenaar sur le contrôle des exportations d'armes classiques et de biens à double usage.
  • La nouvelle procédure opératoire normalisée pour l'autorisation d'exportations a considérablement réduit le temps nécessaire au traitement des demandes. Dans certains cas, il n'est que d'une semaine.
  • Dépôt en ligne d'une demande d'autorisation d'exportation pour la défense introduite par le Ministère de la défense.
  • L'Inde cherche activement à conclure des accords stratégiques avec des pays étrangers pour promouvoir ce secteur.